Partagez | .
 

 Faye Quispe

Valentina Del Duca
human
avatar
human
Messages : 163
Date de naissance : 09/07/1997
Date d'inscription : 25/12/2014
Age : 20
Localisation : Neverland
MessageMar 6 Déc - 17:54

J’arrivai devant le bureau du Directeur de Poudlard, prête à frapper alors qu’un sorcier en sortait, il semblait faire la tête. Venait-il lui aussi de passer l’entretien ? Il n’eut pas le temps de refermer la porte qu’une voix annonçait : "Entrer Miss Quispe." Je ne me fis pas prié plus longtemps. Refermant la porte derrière moi, j’avançais vers le bureau, il m’invita à m’asseoir après que je l’ai salué. Dans la politesse d’usage il me demanda si j’avais fais bon voyage depuis le Pérou. Lui répondant que oui, nous passions rapidement aux formalités. Il me demanda combien de temps j’avais exercé comme Auror. "Onze ans monsieur." "Pourquoi ce choix de carrière ?" "Comme vous le savez peut-être, en Amérique Latine, la magie noire est ancré dans les traditions des sorciers. Beaucoup la pratique impunément. Je viens moi-même d’une famille de mages noirs relativement connu au Pérou. Mon père pratiquait dans les « Hautes instances » comme ont les appelaient alors à l’époque. Mais ma mère elle, était bien plus pacifique. À dire vrai, j’ai passé une partie de mon enfance à me demander pourquoi elle avait épousé un tel homme. La réponse me fut donnée lorsque celle-ci découvrit une collection de bouteille de philtre d’amour. Mon père avait simplement cherché à avoir une femme au foyer et un moyen d’avoir un héritier. Mon frère à suivit ses traces, mais pas moi, ressemblant bien plus à ma mère. Mon père la tua sans aucun remord quand elle essaya de quitter la maison après sa découverte. Mon géniteur tenta alors de me convertir à mon tour aux pratiques ancestral de la famille. Refusant, je me suis réfugié dans la maison d’un de mes professeurs, y vivant sous la protection du gouvernement jusqu’à ma majorité. C’est la froideur, les pratiques de mon père et le meurtre de ma mère par celui-ci qui m’a poussé à vouloir combattre le fléau qui ronge mon pays. J’avais vu le mal dans le yeux, et je comptais bien tout faire pour l’empêcher de progresser plus encore." Le directeur resta quelques secondes sans voix face à de tel révélation personnel. Mais c’était une chose dont je n’avais pas honte, j’assumais mon histoire depuis bien longtemps maintenant, elle m’avait construite et fait de moi l’Auror médaillé de l’équivalent de l’ordre de Merlin première classe du Pérou. "Après une telle vie de lutte pourquoi vouloir devenir enseignante ?" Je laissais un instant de flottement le temps de trouver les bons mots "Pour transmettre. J’apporterai aux élèves de cette école des connaissances peu connues en Angleterre. Je pourrai leur permettre de tout savoir des forces du mal et comment les combattre. J’ai vu le mal profond dans les yeux. La guerre qui a fait rage ici avec Lord Voldemort à tendance à éclipser ce qu’il a put se passer en Amérique du Sud. Nos mages noirs, revendiquant les idées du Seigneur des Ténèbres se sont soulever pour créer un nouvel ordre contre lequel nous avons dû lutter. Utilisant des magies si anciennes que le monde les avaient oublié. Mes collègues et moi avons du composer avec ça, nous replonger dans les livres les plus sombres et les plus anciens possédé par le gouvernement et le collège Castelobruxo. Découvrant des formes de magie que l’ont pensait inexistante et qui pourtant menace de resurgir. La nouvelle génération doit être prête à les combattre, à lutter contre elle. Et je pense sincèrement que vos petits britanniques ne savent rien de tout ça. Je connais les mages noirs d’Angleterre, tout le monde les connais, mais quand le bruit de ce qu’il c’est réellement passé chez moi parviendra aux occidentaux, alors certains se plongerons dans la plus noire des magies et ils faudra bien les combattre. Pensez-vous que le sorcier sorti juste avant moi, avec ses airs de bureaucrate sera en mesure de leur apprendre à se défendre contre leur noirceur intérieur menaçant de ressurgir lorsqu’il toucheront du bout du doigt une magie plus puissante que tout ce qu’il ont pu imaginer ? Les Obscurials, Grindelwald et Voldemort deviendront alors de pauvre petit lutin comparer à ceux qui émergerons." J’avais exposé les fais, j’avais dis pourquoi je devais être sa nouvelle enseignante, moi parmi tout les autres, alors que je n’avais jamais enseigné. "Êtes vous sûre d’être faite pour l’enseignement Miss Quispe ?" "Absolument monsieur le directeur." "La rentré aura lieux le 1er Septembre. Une chambre est à votre disposition au château contigue à votre bureau, mais vous pouvez bien entendu vivre ailleurs." J’hochai la tête avec un grand sourire. J’étais donc embauché. Une fois de plus, mon franc parlé avait payé…bien que parfois il m’eut fallut quelque détour par les hôpitaux magiques.




« Dis leur que j'ai pas le temps »
A chaque nuit qui nous poursuit l'ombre vient effleurer nos songes et la lutte garde en éveille alors je fonce et mon ciel est ouvert et mes pieds trop enracinés ma route est longue et trop de carrefour me font hésitermon temps imparti, mon esprit glisse ailleursau grés du vent, mes chances en quêtent de récepteurs dans la poussière, un échos et qui pourrait y croire si ce n'est moi à travers mes barreaux ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slanadesign.forum-gratuit.be
Valentina Del Duca
human
avatar
human
Messages : 163
Date de naissance : 09/07/1997
Date d'inscription : 25/12/2014
Age : 20
Localisation : Neverland
MessageMer 7 Déc - 3:44


Pseudo du/des compte(s) + Mathilde Dumont
Rps terminés avec chaque compte + écrire ici.
Rps en cours avec chaque compte + écrire ici.
Nouveau personnage + écrire ici un court résumé du personnage que tu aimerais faire.
Avatar souhaité + Shakira
Autre + elle serait hybride, avec du sang de vélane.




« Dis leur que j'ai pas le temps »
A chaque nuit qui nous poursuit l'ombre vient effleurer nos songes et la lutte garde en éveille alors je fonce et mon ciel est ouvert et mes pieds trop enracinés ma route est longue et trop de carrefour me font hésitermon temps imparti, mon esprit glisse ailleursau grés du vent, mes chances en quêtent de récepteurs dans la poussière, un échos et qui pourrait y croire si ce n'est moi à travers mes barreaux ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slanadesign.forum-gratuit.be
 

Faye Quispe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentations :: En attente-